Accueil Webzine Agenda Liens Forum Galerie Les réponses à vos questions… Le CRIJ et le réseau d'information jeunesse…
Le CRIJ et ses partenaires
 
Réseau IJ
Santé
Législation
Etudes/ formations/ métiers
Sport
Environnement
Vacances/ voyage
Loisirs et culture
International
Emploi/ jobs/ stages
Arts plastiques
Informatique
Vie pratique
Médias
Cinéma
Musique
Photographie
Théâtre
Danse
Expositions
Bande dessinée
Prix/ bourses/ aides aux projets
Sciences
WebTV
Picardie en ligne
Développement durable
Economie solidaire
Usages 2.0
Picardie en ligne
Institutions/Citoyenneté
Europe
Création d'entreprise
Hébergement
 
 
Prix/ bourses/ aides aux projets
UNE NOUVELLE BOURSE AU BENEVOLAT LE 24 NOVEMBRE A AMIENS.
Pour toutes celles et tous ceux qui ont un peu de temps libre à partager.

Chaque année, France Bénévolat Somme sensibilise des centaines de personnes à l’intérêt d’un engagement associatif bénévole.
Que vous soyez étudiant, demandeur d’emploi, actif ou non, retraité, les bourses au bénévolat sont l’occasion de découvrir les multiples missions proposées par les associations partenaires de France Bénévolat Somme.
8 conseillers de FBS seront toute la journée à disposition des personnes intéressées pour les écouter, comprendre leurs attentes et étudier avec elles les missions les plus adaptées.
Avec plus de 180 propositions, cette bourse est une réponse concrète à celles et ceux qui cherchent à donner un sens à leur vie en allant à la rencontre des autres.
La dernière bourse au bénévolat de l’année 2011 se tiendra le jeudi 24 novembre de 10h à 19h dans les salles 1 et 2 de l’espace Dewailly à Amiens.

Prix/ bourses/ aides aux projets
Bourse de voyage Zellidja
L'association Zellidja en appui de la Fondation Zellidja (sous l'égide de la Fondation de France) permet aux jeunes de 16 à 20 ans de compléter leur formation scolaire par un voyage financé par une bourse pouvant aller jusqu'à 900 euros.

Le boursier doit partir seul dans le pays de son choix (en France ou à l'étranger) pour une durée minimale d'un mois, construire un projet de voyage sur un thème totalement libre, associé à un budget, et remettre à son retour un rapport d'enquête, un journal de route et un carnet de comptes.

Projets à soumettre avant le 31 janvier sur www.zellidja.com
L'association Zellidja est agréée par le Ministère de l'Education nationale et de la Jeunesse et de la Vie Associative.
Laksana Hétroy
Association Zellidja
60, rue Regnault
75013 Paris
tel/fax. 01 40 21 75 32
info@zellidja.com

Europe
L'Actualité européenne

Présidence polonaise.

Du 1er juillet au 31 décembre 2011, la Pologne assure la Présidence tournante de l'Union européenne pour la première fois de son histoire. A tour de rôle, les Etats membres prennent effectivement la présidence du Conseil leur permettant ainsi d'avoir un impact sur l'évolution de l'Union.

Etudes/ formations/ métiers
Nouveau diplôme à l'ESAD
Depuis septembre 2010, l'école supérieure d'art et de design d'Amiens propose un diplôme national d'arts plastiques (DNAP) option art, images animées.

Les prochaines sessions de présélection
(pour l’année scolaire 2011-2012) auront
lieu les 13 et 14 mai 2011 et les sessions
d’admission auront lieu les 20 et 21 mai
2011. Date limite d’inscription : 15 avril
2011.

A noter : le DNSEP Art, images animées de-
vrait ouvrir en septembre 2013.
Source : Onisep

 
Réflexe > Archives loisirs/culture > Bande dessinée : Crisse

Avec Atalante, Crisse (le dessinateur de Kookaburra et de L'Epée de Cristal) s'attaque à la mythologie grecque. C'est un registre suffisamment peu exploité en bande dessinée pour que nous lui demandions les raisons de son choix...

D'où vous est venue l'envie de faire une BD sur la Grèce archaïque ?

Crisse :
A la base, il y a une demande de mon éditeur qui portait sur un ouvrage d'héroïque fantasy. Mais de mon côté je n'avais plus envie de dessiner de jeunes guerrières aux gros seins, aidées par des trolls, qui attaquent des dragons dans des forêts bretonnes. Alors j'ai dit d'accord pour un récit d'héroïc fantasy mais à condition qu'on y apprenne quelque chose. Et j'ai pensé à la mythologie. J'ai consulté des ouvrages spécialisés et je me suis rendu compte que c'était très complexe : tout le monde couche avec tout le monde, les personnages sont tous issus les uns des autres... Je ne trouvais pas d'angle jusqu'à ce que je tombe sur la légende d'Atalante, que j'ai d'abord trouvée assez moyenne. Puis, je me suis aperçu qu'elle avait fait partie des argonautes et donc qu'elle était contemporaine de Jason, d'Hercule... A partir de ce moment j'avais des repères et l'histoire s'est mise doucement en place. Je prends beaucoup de plaisir à démêler les fils et à rester cohérent avec le récit mythologique tout en me permettant des petites libertés et en utilisant des ressorts qui sont ceux de l'héroïc fantasy (quête aventureuse, animaux fantastiques, guerriers musclés...).

La mythologie est néanmoins quelque chose d'assez lourd à gérer, à cause des interactions entre les personnages. Si on parle d'un dieu, il faut savoir de quel dieu on parle. Je m'en aperçois d'autant plus maintenant qu'Atalante part avec les Argonautes : il y a des dieux qui protègent le voyage, d'autres qui y sont opposés. Je me rends compte que les trois marraines que j'ai données à Atalante au départ de l'histoire n'étaient peut-être pas celles qu'il fallait prendre.

Pourquoi avoir choisi de mettre en image la légende d'Atalante, qui est assez peu connue ?

Crisse :
J'ai d'abord pensé m'attaquer à la Guerre de Troie mais je ne savais pas comment l'aborder. Puis j'ai découvert Atalante, qui était la seule femme à partir avec les argonautes. Je trouvais intéressant d'avoir le point de vue d'une femme partie avec quarante-neuf héros grecs, certains sympathiques, d'autres beaucoup moins. Cela me permettait d'avoir un personnage qui serait mon incarnation et découvrirait tout cet univers. Et puis, quand on s'intéresse aux argonautes, on s'aperçoit qu'on connaît Jason, Hercule, peut-être un peu Orphée, mais les autres on ne les connaît pas. Alors qu'il y a des personnages fabuleux.

Vous compter suivre la légende à la lettre ou en faire une interprétation ?

Crisse :
Dès le départ c'est une grosse interprétation mais basée sur des faits légendaires réels : elle a été abandonnée par son père, elle a été élevée par une ourse puis par des chasseurs, elle est très rapide à la course et elle est partie avec les argonautes. Mais les marraines et le couteau magique sont des ajouts personnels à la légende. Atalante apparaît en fait dans trois légendes différentes : la sienne, une chasse aux sangliers avec d'autres héros grecs et la légende des argonautes. Il y a aussi un petit épilogue à l'histoire de la toison d'or où Atalante bat un des argonautes à la boxe lors de jeux olympiques. Je vais suivre plus ou moins la légende jusqu'à la toison d'or mais je tiens à éviter la fin tragique d'Atalante. Elle vivra donc d'autres aventures que je vais imaginer.

L'histoire commence par la naissance d'Atalante, elle se poursuit par quelques épisodes sur son enfance, puis on passe directement à l'âge à adulte. Pourquoi une transition aussi brutale ?

Crisse :
Je voulais avant tout montrer qu'elle avait été reniée par son père et que sa mère nourricière avait été tuée parce que ce sont deux failles psychologiques et donc deux moteurs pour l'action. Les autres éléments concernant son enfance handicapaient plus le récit qu'autre chose.

L'Epée de Cristal est la série qui vous a révélé au grand public. Elle a aussi été votre dernière collaboration avec un scénariste...

Crisse :
J'ai choisi ce métier pour raconter des histoires. J'ai toujours assez bien dessiné, même si je n'ai pas de formation académique, mais mon attrait pour la bande dessinée vient de mon envie de raconter des histoires. Quand je travaillais pour Tintin, le rédacteur en chef me disait que j'avais de bonnes idées mais que ne savais pas les mettre en valeur et qu'il me fallait un scénariste. Pendant quelques années j'ai donc travaillé avec des scénaristes pour voir comment on écrivait et comment on mettait en lumière une idée. Quand j'ai dessiné L'Epée de Cristal j'ai trouvé le scénario assez moyen et à l'époque j'avais pris confiance en moi, je savais raconter une histoire, alors je me suis dit : quitte à faire moyen autant le faire tout seul. Et puis en lisant beaucoup de bouquins je me suis rendu compte que toutes les BD qui marchent ne sont que de pâles copies de romans déjà existants. Il y a d'ailleurs deux ou trois livres qui commencent à me travailler très fort. Notamment un qui s'appelle Carmillia, une sorte de Dracula au féminin, très poétique, que j'ai très envie de dessiner.

Mais je n'ai pas encore réussi à écrire le scénario que je voudrais écrire. J'aimerais faire un thriller, avec une horlogerie bien huilée et une fin qui cueille le lecteur dans les toutes dernières cases. Je travaille actuellement sur un scénario de thriller pour Serge Carrère mais c'est dans un registre tout public. C'est l'histoire d'un détective tué dans les années 50 dont l'âme est restée prisonnière d'une bouteille de whisky. Quand la bouteille se brise, cinquante ans plus tard, il découvre notre époque avec ses yeux de fantôme et mène différentes enquêtes tout en cherchant à découvrir qui l'a tué. Ca peut être sympa mais j'espère ne pas passer à côté du sujet...

> Site officiel du dessinateur.


 
 
Archives métiers
Numéro 1
Numéro 2
Numéro 3
Numéro 4
Numéro 5
Numéro 6
Numéro 7
Numéro 8
Numéro 9
Numéro 10
Numéro 11
Numéro 12
Numéro 13
Numéro 14
Numéro 15
Numéro 16
Numéro 17
Numero 18
Numéro 19
Numero 20
Numéro 21
Numéro 22
Janvier 2009
N°23
Février 2009
N°24
Mars 2009 N°25
Avril 2009 - N°26
Mai - Juin 2009
N°27
Juillet - octobre 2009 N°28
Novembre - décembre 2009 N°29
Janvier 2010 N°30
Février 2010 N°31
Mars 2010 N°32
Avril 2010 N°33
Mai 2010 N°34
Juin 2010 N°35
Septembre 2010
N°36
Janvier 2011 N°37
Septembre 2011 N°38
Octobre 2012
Novembre 2013
Janvier 2014
 
 
 

Ce site est géré par le CRIJ de Picardie
Vous pouvez nous contacter par courrier électronique ici ou aux adresses suivantes :
Accueil : CRIJ de Picardie - Espace DEWALLY - 80000 Amiens - Tél. : 06 45 53 73 62
Administration : CRIJ de Picardie - 50 rue Riolan - 80000 Amiens - Tél. : 03 22 50 02 70